COO website

Les Chefs de Premières Nations de l'Ontario appuient les Chefs du Québec et les Chefs de police des Premières Nations à renouveler leur appel de financement fédéral immédiat pour la sécurité publique communautaire

(Ottawa, le 6 décembre 2017) Les Chefs de Premières Nations de l'Ontario se joignent aux Chefs du Québec et du Labrador pour faire appel à Ralph Goodale, Ministre de la Sécurité publique et de la Protection Civile, à honorer l'engagement du gouvernement fédéral d'assurer un financement équitable aux services de police des Premières Nations. Celui-ci est non seulement un service essentiel, mais représente aussi un droit humain d'offrir des communautés sûres et sécurisées à nos peuples.

«À ce jour, le gouvernement fédéral a manqué à son obligation de participer à l'entente de partage des fonds 52-48 avec la province de l'Ontario», a déclaré le Chef Régional Isadore Day. «Cela a obligé la province à assumer seule la responsabilité du financement des salaires des forces de police des Premières Nations. Pour réaffirmer notre appel précédent, le gouvernement fédéral doit se montrer à la hauteur de la volonté de la province par rapport aux services de police des Premières Nations afin d'assurer que ces services essentiels ont le traitement équitable qu'ils méritent.»

«Malgré le manque de financement fédéral, la province de l'Ontario a lancé une Stratégie pour assurer la Sécurité et le bien être en Ontario et a entrepris des consultations avec les dirigeants des Premières Nations de la province afin d'atténuer les écarts évidents entre les communautés des Premières Nations. La Loi visant à assurer la Sécurité de l'Ontario a maintenant franchi l'étape de la deuxième lecture », a souligné le Chef Régional Day. Au Québec, la situation est critique. Les forces policières des Premières Nations font face à un effondrement total en raison d'un manque de financement provincial et fédéral. Le Québec et le Canada, ainsi que les autres régions, devraient prendre note du véritable partenariat que l'Ontario a démontré dans ce dossier crucial.

«Aujourd'hui, le 6 décembre est important, car c'est la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes», a souligné le Chef Régional Day. «Le nombre de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées a été exacerbé par le manque de services de police pour répondre à ces situations et enquêtes critiques.»

«Il n'est pas acceptable que le Ministre Goodale continue à entendre parler des besoins de nos communautés sans aucune action. De plus, il n'est pas acceptable de promettre à la Confédération Politique que le Canada reviendrait à la table pour discuter de ces questions avec l'Ontario et nos régions, en continuant à ne rien faire », a déclaré le Chef Régional Day. «En cette nouvelle ère de relation de nation à nation, la sécurité et le bien-être de nos communautés est une priorité  dont il faut agir. Ne pas agir n'est pas une option. »

­­— 30—

The Chiefs of Ontario is a political forum and a secretariat for collective decision making, action, and advocacy for the 133 First Nation communities located within the boundaries of the province of Ontario, Canada. Follow Chiefs of Ontario on Facebook or Twitter @ChiefsOfOntario.

For more information, please contact: Bryan Hendry, Policy and Strategic Communications

Phone: 613-863-1764 E-mail: Bryan.Hendry@coo.org

Priority Area: